Les plombs et les plombées

Publié le par Le pêcheur du Net

 

LES PLOMBS ET LES PLOMBEES.

 

Les plombs et les plombées servent à équilibrer le flotteur et à diminuer sa résistance aux touches. Autrefois, les pêcheurs utilisaient des chevrotines qu’ils fendaient eux-mêmes.

 

Plus tard sont apparus les plombs fendus allant du numéro 0 ( 4,25 millimètres ) au numéro 13 ( 1 millimètre ). On trouve ces plombs en petites boîtes individuelles, comprenant un seul numéro ou six numéros. Plus le numéro est grand, plus le diamètre du plomb est petit, ainsi le plus petit plomb était le numéro 13, que l’on appelle « cendrée ».

 

Ensuite, on a vu l’apparition des plombs mous. Ceux-ci peuvent se fermer par la simple pression des doigts et peuvent être réouvert avec l’ongle. Ils possèdent donc un côté pratique mais  en plus ils n’abîment pas le fil de nylon, contrairement à leurs prédécesseurs.

 

Puis il y a les plombs « styl ». Il s’agit de petits plombs fendus, comprenant 12 tailles. Ils se fixent à l’aide d’une pince spécial. Ils ont pour avantage de donner une grande sensibilité à la ligne, mais ils sont souvent responsables d’emmêlements.

 

Aujourd’hui, beaucoup de lignes pour la pêche au coup sont équipées d’olivettes dont le poids varie entre un décigramme et quelques grammes. Elles sont de formes ovoïdes et ont les places toujours de telle sorte que l’extrémité la plus large soit placée vers le bas. Elles sont souvent bloquées sur la ligne à l’aide d’un petit plomb.

 

Enfin il existe des plombées plus lourde, telles que les olives, les bulles, les plombs hexagonaux, mais celles-ci ne sont généralement pas utilisées pour la pêche au coup, car elles servent essentiellement au lancer.

 

Il est utile de monter sa ligne quelques jours avant la partie de pêche. Certains se rendent sur un plan d’eau pour plomber leur ligne, mais tous les pêcheurs n’en ont pas le temps. Certains se résignent donc à plomber leurs lignes le jour même, ce qui fait perdre du temps pour la partie de pêche à proprement parlée. Il peut donc être intéressant d’installer chez soi un baril vide, que l’on laissera se remplir par l’eau de pluie, afin que par la suite, on puisse équilibrer ses lignes dans ce baril.

 

 

L'histoire de la pêche

 

Les Techniques

 

Les poissons

 

Actualité

 

Vos plus belles prises

Publié dans peche

Commenter cet article